Présidentielle 2022:

Éric Ciotti et Valérie Pécresse qualifiés pour le second tour du congrès LR

Soupçons d'emplois fictifs : François Fillon défend la présence "essentielle" de son épouse

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Pénélope travaillait sur mon implantation locale" : à son procès en appel à Paris pour des soupçons d'emplois fictifs de son épouse, l'ancien Premier ministre François Fillon a défendu lundi le caractère "essentiel" des missions exercées par sa femme dans la Sarthe. L'ancien chef de gouvernement, 67 ans, costume bleu foncé et chemise blanche, a commencé à répondre d'une voix posée aux questions de la cour en début d'après-midi, ponctuant ses propos de gestes au-dessus de la barre, sur laquelle il a posé des notes. Le 29 juin 2020, l'ancien locataire de Matignon avait été condamné à cinq ans d'emprisonnement dont deux fermes et 375.000 euros d'amende.

Son épouse s'était vu infliger trois ans de prison avec sursis et 375.000 euros d'amende, son suppléant Marc Joulaud trois ans avec sursis et 20.000 euros d'amende avec sursis. "Le rôle principal que j'avais confié à mon épouse, c'est d'être présente sur le terrain", de "créer ce lien personnel, ce lien de confiance" avec les habitants, répète lundi François Fillon. "C'est un travail permanent de maillage de la circonscription (...) qui, exercé pendant une longue période, est irremplaçable." Le remplacer aux repas des anciens, recevoir des habitants chez eux, trier le courrier et y détecter des "revendications" ou des "broncas"...

Des activités "indispensables" selon François Fillon

Autant d'activités que réalisait Penelope Fillon, a fait valoir son époux, qui peuvent sembler éloignées des enjeux nationaux, mais sont "indispensa...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles