Soupçons d'emplois fictifs des assistants d'eurodéputés MoDem : Marielle de Sarnez mise en examen pour "détournement de fonds publics"

franceinfo

Marielle de Sarnez, la vice-présidente du parti a été entendue mercredi 4 décembre par les magistrats du pôle financier du tribunal de Paris dans l'enquête sur des emplois présumés fictifs des assistants de députés européens du MoDem et mise en examen pour "détournement de fonds publics", a appris franceinfo de source judiciaire. Elle est mise en examen pour l'emploi d'une personne en qualité d'assistante parlementaire et également placée sous le statut de témoin assisté pour les cinq autres contrats d'assistants examinés par les juges.

Plusieurs personnalités du MoDem déjà mises en examen

Depuis le 15 novembre, plusieurs personnalités politiques du Modem ont été mises en examen dans cette enquête, comme l'ancien garde des Sceaux Michel Mercier ou encore le directeur financier du parti centriste Alexandre Nardella. Le 29 novembre, c'est l'ancienne ministre des Armées et ex-députée européenne Sylvie Goulard qui a été mise en examen, également pour détournement de fonds publics.

Le président du Modem, François Bayrou, est convoqué par les juges vendredi dans le cadre de cette enquête.

En juin 2017, l'ouverture de l'enquête préliminaire avait entraîné sa démission du gouvernement, alors qu'il était ministre de la Justice, ainsi que celles de Marielle de Sarnez, ministre des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi