Soupçons de conflits d'intérêts : Dupond-Moretti contre le Parquet national financier

France 2
·1 min de lecture

Le turbulent ministre surprise du remaniement, auquel "Complément d'enquête" consacre un document de 52 minutes le 7 janvier 2021, affronte aujourd'hui sa plus grande crise : Eric Dupond-Moretti est accusé de conflit d'intérêts. Son attaque frontale contre les magistrats du Parquet national financier serait-elle la goutte qui a fait déborder le vase ? Explications dans cet extrait de "Dupond-Moretti : le coup d'éclat permanent".

Un conflit d'intérêts... ou même deux

L'affaire a commencé en août 2020, juste après sa nomination place Vendôme. Une nomination qu'il a fêtée dans un restaurant niçois, en compagnie notamment de Thierry Herzog, l'un de ses intimes... et l'avocat de Nicolas Sarkozy. Comme son client, il est jugé pour corruption et trafic d'influence. Un garde des Sceaux en exercice qui fait la fête avec une personne mise en cause dans une affaire d'Etat... A la rentrée, Mediapart a relayé l'information et dénoncé un conflit d'intérêts.

Un conflit d'intérêts... ou même deux, puisque Eric Dupond-Moretti est directement partie prenante dans l'affaire impliquant son ami Herzog. En 2014, le PNF avait ouvert une enquête préliminaire pour rechercher une "taupe" soupçonnée d'avoir informé l'avocat de Nicolas Sarkozy qu'il était sur écoute. Les factures téléphoniques détaillées (les fadettes) (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi