"Sounds of the Unborn": l'étrange album enregistré in utero

Magali Rangin
·1 min de lecture
Echographie (Photo d'illustration) - Didier Pallages - AFP
Echographie (Photo d'illustration) - Didier Pallages - AFP

L'album aurait pu s'appeler In Utero, mais le titre était déjà pris par Nirvana. Un couple de musiciens américains, Elizabeth Hart et Iván Diaz Mathé ont capté les sons et vibrations produits par leur foetus, les ont mixés, et en ont fait un album, intitulé Sounds of the Unbourn ("sons de celui qui n'est pas né"), dont un premier extrait vient de sortir.

La petite Luca Yupanqui, née fin 2019, a ainsi enregistré son premier album alors qu'elle était encore dans le ventre de sa mère.

Le morceau, qui s'intitule V4.3 pt. 2 est une étrange musique rythmée par des battements de coeurs dont le rythme a été accéléré.

https://www.youtube.com/embed/90g9Vqvx3yg?rel=0

"Un nouveau langage a été créé, une nouvelle forme de communication. C'est une musique sans intellect ou intention derrière, ni idée préconçue de créer un son spécifique ou une mélodie", précise le label des artistes, Sacred Bones Records.

"Luca était assise dans le studio", pendant que ses parents travaillaient dessus. "Sa conscience de ce qui se passait était stupéfiante. Elle ouvrirait grand les yeux et fixait ses parents, reconnaissant apparemment ses propres sons utérins", s'enthousiasme encore le label.

Article original publié sur BFMTV.com