Soumis à la politique « zéro Covid », des Chinois s’agacent de voir les spectateurs du Mondial sans masque

© REUTERS/Tingshu Wang

Près de trois ans après le premier confinement décrété à Wuhan, les Chinois douteraient-ils de la politique « zéro Covid » imposé par le gouvernement ? Le visionnage des matches de la Coupe du monde au Qatar, diffusés dans le pays sur le réseau d’État CCTV, et des spectateurs sans masques a suscité un vif émoi. « Certains assistent en personne et sans masque aux matchs de la Coupe du monde, d’autres sont confinés chez eux depuis un mois, sur site depuis deux mois, sans pouvoir mettre un pied dehors », dénonçait par exemple un utilisateur venu du Guangdong sur le réseau social Weibo, qui s'apparente à une version chinoise de Twitter sur laquelle les autorités ont le contrôle.

Lire aussi - Pourquoi la Chine s’obstine-t-elle avec la politique zéro Covid ?

Et d’ajouter : « Qui a volé ma vie ? Je ne me prononcerai pas. » Confinements par quartiers voire par villes, tests PCR presque quotidiens pour les contaminés, mis en quarantaine, fermetures répétées d'établissements publics, restrictions des transports, utilisation de drones de surveillance... Alors que le reste du monde tente de cohabiter avec le coronavirus , la Chine de Xi Jinping reste soumise à une stricte politique « Zéro Covid ».

Les Chinois face à « la réalité »

Mardi, selon les analystes de l’Institut Nomura, plus d’un quart de la population avait été placé sous une forme de confinement. Un contraste violent avec les foules de supporters assistant au Mondial. Pour un autre usager, habitant la province de Shaanxi, la ...


Lire la suite sur LeJDD