Soulagement. Avec le vaccin, un “nouveau chapitre” s’ouvre en Afrique du Sud

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Alors qu’un nouveau variant fait des ravages, l’Afrique du Sud vient enfin de recevoir ses doses de vaccins. Un soulagement et le bout du tunnel, espère le ministre de la santé dans une tribune, alors que le pays est le plus touché du continent africain.

Ce lundi 1er février, à l’aéroport AR Tambo de Johannesburg, n’est pas tout à fait un jour comme les autres. Après un voyage depuis l’Inde où il a été fabriqué, les toutes premières doses de vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 doivent être livrées à l’Afrique du Sud.

C’est le début d’une nouvelle ère pour le pays, qui retient son souffle depuis l’apparition d’un variant plus contagieux sur son sol. C’est ce que déclare avec espoir le ministre sud-africain de la Santé dans une tribune au Sunday Times :

Si l’on devait écrire un tome sur la bataille durable de l’Afrique du Sud contre la pandémie de Covid-19, ce lundi marquerait un nouveau chapitre - celui de l’espoir.”

Le gouvernement ambitionne d’atteindre l’immunité collective. Pour cela, il est prévu que 67 % de la population adulte soit vaccinée. Pour ces 40 millions de personnes, le vaccin sera administré gratuitement et selon un ordre de priorité. Les premiers concernés sont les agents de santé du pays.

À lire aussi: Enquête. En Afrique du Sud, recherche vaccin anti-Covid-19 désespérément

Le déploiement de la campagne de vaccination sera rationalisé au moyen d’un

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :