Il souffre de douleurs au ventre, les médecins retirent... un téléphone portable

·1 min de lecture
La police a récupéré le téléphone portable et n’a pas commenté cette affaire.

Au Kosovo, un détenu se plaignait de douleurs à l’estomac. L’équipe médicale a enlevé un téléphone lors d’une intervention médicale délicate.

Une découverte inattendue. Mardi 7 septembre, au Kosovo, un chirurgien ne s’attendait pas à une telle découverte en réalisant une intervention chirurgicale. Dans une clinique de Pristina, c’est un téléphone portable qu’il a enlevé de l’estomac d’un patient.

Ce détenu se plaignait de douleurs à l’estomac depuis plusieurs jours et avait été transporté au service de gastroentérologie du centre universitaire clinique de la capitale kosovare. C’est alors que le professionnel de santé a constaté la présence d’un téléphone portable de la marque Nokia, le modèle 3310. Visiblement, il avait cet appareil dans le ventre depuis quatre jours.

VIDÉO - Un ver solitaire de 18 mètres retiré d'un homme en Thaïlande

Attention aux "fuites potentielles d'acide corrosif"

"Le détenu de 33 ans avait avalé un petit téléphone qu'on a réussi à enlever. Par des moyens endoscopiques, sans ouvrir l'estomac, on a retiré le téléphone démantelé en trois parties", a déclaré par téléphone à l'Agence France Presse Skender Telaku, le gastroentérologue à la tête de l'équipe médicale qui a pratiqué l'intervention. Lors de cette opération, de plus de deux heures, le chirurgien a particulièrement fait attention "à la batterie de l'appareil" et aux "fuites potentielles d'acide corrosif. C'était comme marcher dans un champ de mines mais tout s'est bien passé".

Pour le moment, l’enquête ne dit pas comment ce téléphone portable s’est retrouvé dans le corps de ce détenu. De son côté, l’équipe médicale suppose qu’il a été utilisé pour passer des communications entre la prison et l’extérieur. La police a récupéré le téléphone portable et n’a pas commenté cette affaire pour le moment.

VIDÉO - Il a passé 7 ans avec un tuyau dans le ventre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles