Souffrant de la maladie de Parkinson, Agathe a pu être opérée : "Je revis"

·1 min de lecture

Quand la maladie de Parkinson a été diagnostiquée chez Agathe, elle n’y croyait pas, parce qu’elle n’avait que 47 ans et ne souffrait pas de tremblements. Cette dernière a récemment fait l’objet d’une stimulation cérébrale profonde, une opération qui consiste à implanter et stimuler des électrodes dans le cerveau. Au micro d’Olivier Delacroix, sur "La Libre antenne" d’Europe 1, Agathe dit revivre depuis l’opération. Elle parvient à refaire les gestes du quotidien normalement et sa dose de médicaments a été drastiquement réduite. 

>> Écoutez le témoignage d’Agathe en intégralité ici

"J’ai 53 ans. J’ai une maladie neurologique dégénérative, la maladie de Parkinson. J’avais à peine 47 ans quand j’ai été diagnostiquée. Quand on me l'a annoncé, je ne pensais pas pouvoir avoir cette maladie parce que je me considérais trop jeune et je n’avais pas de tremblements. En réalité, il n'y a pas d'âge pour Parkinson et il n'y a pas que les tremblements. Pour moi, les symptômes sont des raideurs et une lenteur au quotidien. Les symptômes, on les a longtemps avant. J'ai su que j'avais la maladie à 47 ans, mais j'ai commencé à avoir des problèmes de lenteur une dizaine de mois avant. 

" Je prenais 20 médicaments par jour "

J’ai passé beaucoup d'examens pour savoir d'où venaient ces problèmes et le diagnostic est tombé. C’était Parkinson. C’est une maladie dégénérative, donc la maladie évolue. J'ai eu la chance d'avoir une évolution relativement lente. On peut être opéré à partir d'un ce...


Lire la suite sur Europe1