Soudan du Sud: le président sénégalais Macky Sall apporte son soutien au processus de paix

De retour de Lusaka, en Zambie, le président du Sénégal, Macky Sall, a fait une escale de quelques heures à Juba, la capitale du Soudan du Sud, ce lundi 18 juillet. Il a rencontré son homologue sud-soudanais, le président Salva Kiir, et officiellement inauguré les relations bilatérales entre le Sénégal et le Soudan du Sud. Macky Sall, qui assure la présidence de l’Union africaine, a tenu à exprimer la solidarité du continent à l’égard du Soudan du Sud, où le processus de paix entamé en 2018 est en difficulté.

Avec notre correspondante à Juba, Florence Miettaux

À l’issue de la rencontre avec son homologue sénégalais, le président Salva Kiir a tenu à rappeler les liens « historiques et anthropologiques » entre les peuples du Sénégal et du Soudan du Sud : « Le grand chercheur Cheikh Anta Diop a démontré cette connexion en documentant les similarités linguistiques entre les Sénégalais et les autres Africains, et leurs racines communes près du Nil, remontant au royaume ancien de Koush, situé dans l’actuel Soudan du Sud. La relation bilatérale établie aujourd’hui entre le gouvernement du Soudan du Sud et le Sénégal fait renaître ces liens et nous invite à approfondir les échanges culturels et économiques et la coopération politique. »

Un soutien après les critiques américaines

Cette démonstration de soutien de la part du chef de l’Union africaine intervient alors que, le 15 juillet, les États-Unis ont arrêté de financer les instances de mise en œuvre du processus de paix au Soudan du Sud, décriant « le manque de volonté politique des dirigeants ».


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles