Le Soudan lève l'état d'urgence imposé lors du putsch d'octobre

Le général Abdel Fattah al-Burhane a levé dimanche l'état d'urgence qu'il avait imposé au Soudan lors de son putsch du 25 octobre, le jour où s'ouvrait à Khartoum le procès de quatre manifestants, dont une icône de la contestation contre les militaires.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles