Soudan : le général al-Burhane tente de rassurer après son coup d'État

Sept personnes ont été tuées et 140 blessées par des tirs de l'armée soudanaise, lundi 26 octobre, à Khartoum, lors de manifestations massives dénonçant un coup d'État et l'arrestation de la quasi-totalité des dirigeants civils par le général Abdel Fattah al-Burhane. Les dernières précisions de Bastien Renouil, correspondant de France 24 dans la région.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles