Soudan : au moins 112 morts depuis le début de la saison des pluies

© Ebrahim Hamid / AFP

Si la saison des pluies est un phénomène habituel au Soudan entre mai et octobre, cette année le bilan est lourd. Plusieurs États du pays ont subi de graves inondations. Près de 35 000 habitations ont été détruites, et le bilan humain s'élève désormais à 112 morts et 155 blessés. De fortes conséquences sont aussi à déplorer sur les cultures.

Au moins 112 personnes sont mortes et des dizaines de milliers d'habitations endommagées ou détruites au Soudan en raison des pluies torrentielles qui s'abattent depuis le début de la saison des pluies en mai, a affirmé la police dimanche. De fortes pluies tombent habituellement au Soudan entre mai et octobre, causant de graves inondations qui endommagent les habitations, les infrastructures et les récoltes. Le bilan s'élève désormais à "112 morts et 115 blessés", a indiqué Abdeljalil Abdelrahim, porte-parole du Conseil national pour la défense civile (NCCD).

L'état d'urgence dans six États du Soudan

"Un total de 34 944 habitations ont été totalement détruites tandis que 49 060 ont été partiellement endommagées", a-t-il dit à l'AFP. Khartoum a déclaré l'état d'urgence en août en raison de fortes inondations dans six États du Soudan, alors que le pays est plongé dans une grave crise économique.

Selon l'ONU, un Soudanais sur trois a besoin d'aide humanitaire, l'inflation avoisine chaque mois les 200%, la monnaie est en chute libre et, depuis le putsch mené le 25 octobre 2021 par le chef de l'armée Abdel Fattah al-Burhane, le prix du pain a été multiplié par dix. Citant des données du gouvernement, l'ONU a indiqué la semaine dernière que les inondations ont affecté 226.000 personnes à travers le Soudan.

>> LIRE AUSSI - EN IMAGES - Pakistan : un tiers du pays sous les eaux, plus de 1.136 morts

Les États du Nil, du Kordofan-Nord, du Kordofan-Sud, de Kassala et de Gedaref ...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Inondations dévastatrices en Afghanistan, en Inde et au Soudan