Soucis techniques chez Voyager 1, le son d'un trou noir dévoilé et hommage à Dominique Lecourt : l'actu des sciences

Au sommaire des ultrabrèves du 23 mai 2022 : la sonde Voyager 1 rencontre des problèmes techniques, le son d'un trou noir supermassif dévoilé et l'hommage au philosophe Dominique Lecourt.

L’actualité scientifique du 23 mai 2022, c’est :

En espace :

  • C’est le système chargé de contrôler l'orientation du vaisseau et surtout de garder la grande antenne de la sonde pointée vers la Terre qui est défaillant.

  • Il renvoie des données de télémétrie totalement incohérentes comme si elles étaient choisies de manière aléatoire.

  • Lancée en 1977, la sonde Voyager 1 se situe à 23,4 milliards de kilomètres de la Terre, il est donc normal de faire face à quelques mystère comme celui-ci selon la NASA.

En espace :

  • Pour la première fois, à l’occasion de la semaine des trous noirs de la NASA, une équipe d’astrophysiciens et de musiciens a rendu ces ondes sonores audibles à nos oreilles.

  • Lorsqu'un gaz est suffisamment chaud, il émet du rayonnement X qui peut alors être détecté par le télescope Chandra X-Ray.

  • Ce sont les variations de l’émission de rayons X dues aux ondulations sonores du trou noir qui ont été enregistrées et dont la fréquence a été multiplié par 257 pour être perceptible à l’oreille humaine.

En fondamental :

  • Le philosophe Dominique Lecourt, auteur de très nombreux ouvrages, notamment sur l’éthique, est décédé le 1er mai 2022.

  • Il prônait un enseignement de la philosophie dans les cursus scientifiques, comme une façon de s’interroger profondément sur le travail du scientifique.

  • Outre l’écriture de très nombreux ouvrages, il avait publié de plusieurs éditoriaux dans le magazine La Recherche et notamment début 2009 après l’effondrement des systèmes financiers.

En santé :

  • Quatre des 20 lignes de métro de la ville ont redémarré dimanche 22 avril, après près de deux mois de confinement strict.

  • Les personnes qui prendront les transports publics devront présenter un test Covid négatif de moins de 48 heures et avoir une "température normale".

  • À partir du 31 mai, Shanghai adoptera un système de classement entre zones à risque "faible", "moyen" ou "élevé", en fonction du nombre de cas qui y auront été recensés.

En nature :

  • Rebecca Bushway a don[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles