Publicité

SOS Médecins décide de se retirer de certains quartiers de Toulon après l’agression d’un docteur

SOS Médecins se met en retrait de certains endroits de Toulon (Var). L’association d’aide aux soins a pris cette décision après l’agression d’un médecin dans un quartier prioritaire de la préfecture du Var, dimanche 4 février, comme l’a rapporté BFMTV. Interrogé par la chaîne d’informations, le président de SOS Médecins Var, Gérarld Dauphin, a justifié ce choix en invoquant un problème de « sécurité », qui « freine un petit peu » la pratique des médecins.

Selon des informations de France Bleu, le médecin aurait reçu des coups de pied et des gifles après avoir brandi son portable en sortant d’un rendez-vous dans le quartier des Œillets. Finalement relâché par l’un de ses agresseurs, il a pris la fuite. Cet incident n’est pas isolé. Gérald Dauphin a rappelé « un car-jacking » commis à l’encontre de deux médecins, en 2022. « Un autre de mes associés s’est fait casser la voiture à Hyères… », a-t-il précisé à France Bleu.

Des quartiers qui concentrent de fortes inégalités de santé

Mais ce retrait ne se révèle pas sans conséquences pour l’accès aux soins. « C’est une forme d’abandon », a déploré auprès de BFMTV une habitante du quartier Beaucaire, à Hyères, également déserté par SOS Médecins. Face à ces demandes, l’association conseille aux patients de privilégier les établissements de santé situés dans plusieurs communes à proximité de Toulon et d’Hyères.

À lire aussi Cinq bonnes raisons de (re)découvrir Toulon

Cette situation est de nature à renforcer des i...


Lire la suite sur LeJDD