Pour sortir de la pandémie, "le nationalisme vaccinal est contre productif"

·1 min de lecture

Ce vendredi 23 avril, Emmanuel Macron a annoncé la livraison de plusieurs millions de doses de vaccins à l'Afrique de l'Ouest. Une aide pertinente, à la fois d'un point de vue moral et éthique, mais surtout sanitaire.

Imaginez. Dans trois mois, plus de 45 millions de Français sont vaccinés. L'immunité collective tant attendue est enfin là. La vie démasquée reprend son cours. Mais le plaisir ne dure pas… Un variant camerounais vient d'être détecté et il a la capacité d'outrepasser l'immunité procurée par les vaccins. Nous voilà repartis à zéro dans la lutte contre le Covid-19.Ce scénario, aussi catastrophe soit-il, nous est très sérieusement soufflé par l'épidémiologiste Yap Boum, aussi directeur d'Épicentre Afrique, le centre de recherche de Médecins sans frontières (MSF) de Yaoundé au Cameroun. "Si les Africains, de la même manière que les Sud-Américains ne sont pas vaccinés, on va continuer d’avoir des cas, et des variants pourront émerger et devenir plus résistants, explique le médecin. Nous sommes absolument interdépendants". Autrement dit, dans un monde mondialisé, impossible de considérer que la vaccination d'une partie du globe peut contribuer à changer le cours de la pandémie. À moins d'être un état insulaire, ou de fonctionner en tant que tel en verrouillant strictement les frontières, comme le fait la Chine par exemple.Aider les pays en difficulté, une pertinence sanitaireOr, l'écart entre le nombre de personnes vaccinées dans les pays riches et les pays...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?