Sorties cinéma : le stupéfiant Barry Seal devance le terrifiant Mother ! aux premières séances

[Url href='https://twitter.com/maxp26']Maximilien Pierrette (@maxp26)[/Url]
Emmené par Tom Cruise, "Barry Seal : American Traffic" décolle en tête des premières séances parisiennes. Le film de Doug Liman devance "Mother !" de Darren Aronofsky et "Le Redoutable" de Michel Hazanavicius.
Rang Film Entrées Nombre de copies Moyenne par copie
1 Barry Seal : American Traffic 1 351 20 68
2 Mother ! 1 166 22 53
3 Le Redoutable 870 20 44
4 Les Grands esprits  783 21 37
5 Nos Années folles 682 16 43
6 Good Time 603 16 38
7 Mary 573 15 39
8 The Party 243 8 30
9 Home 40 4 10
10 Polichinelle et les contes merveilleux 36 2 18
11 Titicut Follies (Reprise) 30 2 15
12 Phase IV (Reprise) 15 1 15
13 Le Duel silencieux (Reprise) 15 1 15
14 C'était maintenant  7 1 7

A RETENIR

  • Comme en juin, Tom Cruise monte sur la première marche du podium. Mais Barry Seal démarre moins bien que La Momie (2 214 sur 24 copies) et signe même le moins bon départ de la star sur ces dernières années, derrière Jack Reacher 2 (1 597 spectateurs sur 18 écrans) ou Edge of Tomorrow (1 815 entrées sur 20 copies), sa précédente collaboration avec Doug Liman. Lequel fait certes mieux que The Wall (504 spectateurs sur 14 écrans), sorti en juin, ou Fair Game, autre histoire vraie qui avait attiré 945 personnes en 2010. Mais il est loin de ses plus gros scores.
  • Même constat pour Darren Aronofsky : le cinéaste fait moins bien avec Mother ! qu'avec ses oeuvres précédentes, y compris The Wrestler, sorti sur un parc d'exploitation plus limité. De son côté, et à l'exception de Serena, sorti en catimini en 2014, Jennifer Lawrence signe le moins bon de ses démarrages depuis son Oscar pour Happiness Therapy.
  • Habitué à flirter avec les 3 000 entrées avec ses plus gros succès (Les Infidèles, The Artist et les OSS 117), Michel Hazanavicius fait certes mieux que The Search, mais son Redoutable, dans lequel Louis Garrel incarne Jean-Luc Godard, débute en troisième place avec moins de 1 000 curieux dans les salles.
  • Echappé de la saga Twilight, Robert Pattinson ne bat plus de records au box-office français. Mais avec Good Time et le buzz né de sa prestation hallucinée pendant le dernier Festival de Cannes, il se situe entre ses participations aux derniers films de David Cronenberg (1 814 et 1 443 entrées pour Cosmopolis et Maps to the Stars) et un film comme Life (473 tickets déchirés), nettement moins couronné de succès avec ses 473 tickets déchirés sur Paris à 14h.
  • Notons enfin que Marc Webb, malgré un nombre plus important de copies, échoue en-dessous du score de (500) jours ensemble avec son nouveau long métrage, le très joli Mary.

Source : CBO Box-Office

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages