Les sorties cinéma du mercredi 21 juillet : Kaamelott -Premier Volet, Spirale : L'Héritage de Saw, Old... (VIDEO)

·1 min de lecture

Le Festival de Cannes s'est achevé samedi dernier, avec une belle bourde du président du jury Spike Lee et le sacre de Titane, de Julia Ducournau. Un film choc, viscéral, qui fascine les uns et scandalise les autres. Actuellement en salles, le long métrage a réuni environ 12 000 spectateurs au cinéma lors de sa première journée d'exploitation. Il fait face à quelques mastodontes dont Fast & Furious 9 et ses 469 000 tickets vendus en une journée, avec une combinaison de salles plus de trois fois supérieure. C'est assurément la plus grosse sortie de la semaine dernière. Ce mercredi, un autre gros morceau débarque en salles : Kaamelott - Premier Volet de et avec Alexandre Astier, la transposition tant attendue par les fans de la série culte sur grand écran. Mais d'autres longs métrages méritent le déplacement en salles. Télé-Loisirs fait le point.

Douze ans ont passé depuis le dernier épisode de la série télé. Le roi revient donc au cinéma, dans le premier volet d'une trilogie épique. En découvrant le film, son ampleur, son souffle, la profondeur de champ inouïe, ses costumes, ses décors, on a le sentiment que Kaamelott donne là sa vraie mesure. Alexandre Astier s’interroge sur la nature du héros dans cette fresque somptueuse qui mêle fantaisie et heroic fantasy, répliques hilarantes et gravité. C'est sûr, l'œuvre comblera les fans comme les néophytes. « L’histoire est simple, détaille son créateur. On a affaire au tyran du coin, Lancelot, indésirable à sa place, entouré d’une bande (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Kaamelott - premier volet : mais au fait, pourquoi le titre de la série et du film d'Alexandre Astier prend-t-il deux "T" ?
Mort de Françoise Arnoul, actrice star des années 1950 et célèbre Nini de French Cancan
Sophie Marceau, victime d'un incident sur le tournage du film de François Ozon : "J'ai cru que j'allais crever"
Nicky Larson et le parfum de Cupidon : l'incroyable transformation physique de Philippe Lacheau
Sœur sourire (Arte) : la descente aux enfers de Jeanine Deckers

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles