Sorties cinéma : Anna et Annabelle font la course en tête

[Url href='https://twitter.com/maxp26']Maximilien Pierrette (@maxp26)[/Url]
Le hasard a voulu que "Anna" sorte le même jour que le troisième "Annabelle". Et c'est la nouvelle héroïne de Luc Besson qui l'a emporté, aux premières séances, sur la poupée maléfique de l'univers de "Conjuring".
Rang Film Entrées* Nombre de copies* Moyenne par copie*
1 Anna 1 202 21 57
2 Annabelle - La Maison du Mal 856 15 57
3 Premier de la classe
595 14 43
4 Vita & Virginia 461 17 27
5 Les Enfants de la mer 395 13 30
6 Face à la nuit 241 6 40
7 Acusada 156 5 31
8 Joel, une enfance en Patagonie 133 7 19
9 Uglydolls 117 7 17
10 Inna de Yard 54 5 11
11 2 ou 3 choses que je sais d'elle (Reprise) 22 1 22
12 Charlie Chaplin, Rétrospective 19 3 6
13 L'Ospite 13 1 13
14 Les Aventures de Rabbi Jacob (Reprise) 10 2 5
15 La Trilogie de Marcel Pagnol (Reprise)
4 1 4

À RETENIR

  • Luc Besson prend la tête des premières séances parisiennes avec Anna, sa nouvelle héroïne. Mais cette dernière n'attire que 1 202 spectateurs, ce qui en fait le quatrième moins bon démarrage du réalisateur, derrière les 1 504 entrées de Malavita en 2013 (sur 17 copies contre 21 aujourd'hui) mais devant les 1 038 du Grand Bleu en 1988 et sur 14 écrans. Nous sommes donc loin de Lucy (6 359), Jeanne d'Arc (2 996) ou Nikita (2 177), autres têtes d'affiche féminines de la filmographie du metteur en scène.
  • Avec ce score, Anna devance néanmoins... Annabelle. Le troisième spin-off de la saga Conjuring centré sur la poupée maléfique démarre en deuxième position, et le film de Gary Dauberman s'offre la même moyenne par copie que celui de Luc Besson (57 chacun). Alors que les opus de la franchise voient leurs recettes mondiales grossir d'année en année, La Maison du Mal prouve qu'il en va tout autrement pour le démon de porcelaine dans l'Hexagone : le long métrage débute un peu plus bas que l'épisode 2 (914 entrées sur 16 copies en 2016), qui avait lui-même fait moins bien que le premier (926 spectateurs sur 14 écrans en 2014). Mais il n'y a pas de chute vertigineuse pour autant.
  • Avec un titre pareil, Premier de la classe semblait destiné au tableau d'honneur. Mais non. Il ne décroche pas le bonnet d'âne non plus, car la comédie emmenée par Pascal Nzonzi monte sur la troisième marche du podium avec 595 entrées. Des chiffres qui ne peuvent bien évidemment pas être comparés avec ceux du Bon Dieu, dont l'acteur n'est pas la tête d'affiche.
  • Côté animation, le Japon l'emporte sur les États-Unis : quelques semaines après son passage au Festival d'Annecy, Les Enfants de la mer débute en cinquième position, et devance notamment Uglydolls.
  • Enfin, on peut être une comédie multi-rediffusée à la télévision française et quand même attirer quelques spectateurs dans la salle au moment de sa ressortie, et Les Aventures de Rabbi Jacob le prouve.

Les héroïnes de Luc Besson vues par les acteurs de "Anna" :

Chiffres : CBO - Box-Office