Sorties, activité physique : après presque deux mois à l’arrêt, comment reprendre un rythme normal ?

·2 min de lecture
Sorties, activité physique : après presque deux mois à l’arrêt, comment reprendre un rythme normal ?

Le 11 mai prochain, la France va sortir progressivement du confinement imposé depuis le 17 mars. Une reprise qui doit se faire en douceur pour ne pas bousculer son corps.

Un retour progressif à l’école, la reprise du travail, la circulation des bus et des métros, etc. Edouard Philippe a dessiné les contours de la France à partir du 11 mai. Les Français commencent à imaginer leur vie après le confinement.

Depuis plus d’un mois, le quotidien de la population est mis sur pause. Si certains rêvent de ce déconfinement, d’autres l’appréhendent. “Certains auront le choix de télétravailler ou non. Il est possible de ressentir un certain stress, le mieux c’est de s’écouter et de se poser la question de ce qui va être bon pour soi et ce qui va nous mettre en difficulté”, affirme Valérie Sengler, psychanalyste à Paris et St Mandé. Pour ceux qui doivent sortir, voici son conseil : “Il est bon de positiver, de visualiser les bons côtés et surtout d'éviter d'aller dans une spirale angoissante qui va faire du déconfinement une épreuve bien pire que ce qu'elle est en réalité”. Ce déconfinement peut engendrer un véritable stress, ceux qui en ressentent le besoin peuvent se faire aider “grâce à une ou deux séances d'EMDR doux chez un psychanalyste pour nettoyer les tensions liées au déconfinement”, recommande Valérie Sengler.

S’échauffer et s’étirer

Après presque deux mois à l’arrêt, la reprise d’une activité sportive doit être progressive. Nombreux sont ceux qui vont avoir envie de se ruer dehors, courir des heures, faire du sport, se dépenser sans compter. Attention aux excès. “La reprise d'une activité physique n'est pas anodine pour tout le monde”, met en garde le Dr Jacques Amselem, médecine généraliste en Seine-et-Marne. Pour éviter les blessures, n’oubliez pas de vous échauffer et d’y aller progressivement sans vous surestimer. Pensez aussi à vous étirer suffisamment à la fin de la séance de sport.

Pour une reprise en douceur, le Dr Amselem donne quelques pistes: “Après plusieurs semaines de confinement, sans exercice physique et souvent après avoir pris quelques kilos ou fumé davantage, il convient de s'y remettre progressivement. Sinon, certaines pathologies chroniques risqueraient de décompenser. C'est le cas des pathologies cardiovasculaires comme l'angine de poitrine ou l'insuffisance cardiaque, brutalement soumises à l'effort physique”. Dans tous les cas, cet allègement progressif du confinement ne doit pas faire oublier la nécessité de la distanciation sociale et du respect des gestes barrières.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles