Sortie du film «Les Segpa» : pourquoi élèves et professeurs s'indignent

·1 min de lecture

Le film Les Segpa vient tout juste de sortir en salles, et il crée déjà la polémique. Il dépeint une image soi-disant négative des collégiens en section d'enseignement général et professionnel adapté (Segpa) et multiplie les clichés : élèves cancres, pas intelligents, grossiers, qui ne veulent rien faire de leur vie… C’est en tout cas le ressenti des élèves de 3e en classe Segpa au collège Guillaume Apollinaire à Paris, dans le 15e arrondissement.

Une image négative véhiculée dans le film

Devant la grille de l’établissement, à la pause déjeuner, Dylan et Kylian discutent, sweat à capuche et mains dans les poches. Ils ont visionné les extraits et la bande-annonce du film sur internet. Et s’inquiètent des conséquences. "Ça peut donner une mauvaise image de nous et ça ne reflète pas la réalité", déplore Dylan. "Personnellement ça me frustre un peu parce qu’on a largement le niveau pour aller en général, on est quasiment comme tous les autres élèves", renchérit Kylian. "Mais à cause de nos petits défauts, on est là à se faire ramasser sur des films comme ça…", lâche-t-il amèrement.

"On ne compte pas rien faire dans la vie"

Les classes Segpa suivent le même programme que les autres collégiens et passent le brevet. Elles sont en effectif très réduit, avec des professeurs spécialisés en maths, français et histoire-géo pour revenir plus longuement sur certaines difficultés. Et en classe, insiste Bilal, c’est loin d’être la foire parmi les 15 élèves. 

"Quand on dit "Segpa", c’est to...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles