Le sort de l'Afghanistan affaiblit l'image de l'Occident, dit le ministre britannique de la Défense

·1 min de lecture
LE SORT DE L'AFGHANISTAN AFFAIBLIT L'IMAGE DE L'OCCIDENT, DIT LE MINISTRE BRITANNIQUE DE LA DÉFENSE

LONDRES (Reuters) - Le sort de l'Afghanistan après 20 ans de guerre et d'intervention dirigées par les Etats-Unis affaiblit l'Occident aux yeux de ses rivaux sur la scène internationale tels que la Russie, a déclaré jeudi le ministre britannique de la Défense.

Les pays occidentaux s'emploient depuis dimanche à évacuer dans l'urgence leur personnel diplomatique, leurs ressortissants et leurs collaborateurs afghans après la prise de Kaboul, sans coup férir, par les taliban à l'issue d'une offensive éclair des insurgés islamistes à travers le pays depuis que les Etats-Unis, suivis par leurs alliés, ont commencé au printemps leur retrait militaire d'Afghanistan.

"Ce qui me met mal à l'aise, c'est que nous avons un ordre mondial maintenant, où la détermination est perçue comme faible par nos adversaires, la détermination occidentale", a dit Ben Wallace à la BBC.

"C'est quelque chose qui devrait tous nous inquiéter: si l'Occident donne l'impression de ne pas avoir de détermination et qu'il plie, alors nos adversaires comme la Russie trouvent cela encourageant", a déclaré le ministre britannique de la Défense.

La Grande-Bretagne craint que le retour au pouvoir des taliban et le vide créé par le retrait chaotique des Occidentaux ne permettent à Al Qaïda de se réimplanter solidement en Afghanistan, comme avant les attentats du 11 septembre 2001 à l'origine de l'intervention militaire des Etats-Unis et de leurs alliés.

"A travers le monde, les islamistes verront ce qu'ils interpréteront comme une victoire et cela inspirera d'autres terroristes", a dit Ben Wallace.

(Reportage Sarah Young et Guy Faulconbridge, version française Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles