"Notre sort est entre les mains de la France" : la détresse d’Ayem Nour après une grosse désillusion

Edouard Bernaux/ABACAPRESS.COM

Ayem Nour se trouve dans une situation délicate. Accusée par son ex-compagnon d’avoir enlevé leur fils, l’influenceuse et chroniqueuse télé est bloquée au Maroc depuis plusieurs semaines car son ancien compagnon est en possession du passeport du petit garçon. Une situation qu’elle dénonce sur les réseaux sociaux mais qu’elle tente aussi de faire évoluer grâce à la justice.

Après des semaines de mobilisation, Ayem Nour avait rendez-vous devant la justice mercredi pour tenter de récupérer le précieux sésame. Mais le "jour de délivrance", comme elle l’appelle, n’a pas eu lieu. "Hier, le 7 décembre... des semaines que je patiente pour ce moment, ce jour de délivrance... Une audience a eu lieu afin que je puisse récupérer le passeport d'Ayvin et que nous puissions revenir chez nous, en France. Mais également pour que le père s'explique sur ses agissements et que le consulat de France nous donne le motif quant au refus de délivrer un laisser-passer... Mais les avocats n'étaient pas présents, donc audience repoussée de deux semaines... On m'explique pourquoi ?", s’est-elle désespérée dans une Story Instagram.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi