Le sordide lac Mead, dans le Nevada, relâche un troisième cadavre

John Locher/AP/SIPA

Les restes humains d’un troisième cadavre ont été découverts remontant à la surface d’un lac asséché du Nevada.

Le lac Mead n’a pas fini de révéler ses macabres secrets. Ce lieu asséché du Nevada, situé non loin de Las Vegas, vient de voir remonter à sa surface les restes d’un cadavre humain. Le troisième depuis le mois de mai dernier. Les services des parcs nationaux ont été alertés lundi dans l’après-midi, a révélé un communiqué de presse . Sur place, les rangers ont bloqué les lieux afin de récupérer tous les restes de cette personne dont les causes de la mort restent à déterminer.

Ce sordide découverte intervient alors que début mai, un squelette remontant aux années 1980 a été trouvé dans un fut métallique sur la rive asséchée. Le niveau du lac Mead, plus grand réservoir d'eau des Etats-Unis a considérablement diminué sous l'effet d'une sécheresse chronique. Un deuxième corps a ensuite été découvert.

«La pègre avait tendance à mettre les gens dans des bidons, que ce soit pour les plonger dans le lac ou les jeter dans un champ», a expliqué à l’AFP Geoff Schumacher , vice-président du Mob Museum, littéralement le «Musée de la pègre» , de Las Vegas. «C'est le premier élément. Deuxièmement, la personne a été tuée d'une balle dans la tête, typique du style du banditisme. Et troisièmement, nous savons que c'est survenu à la fin des années 1970 ou au début des années 1980, lorsque la pègre était très en vue à Las Vegas», a-t-il ajouté. «Cela se présente comme un cas très difficile», avait déclaré au site d'informations 8newsnow.com le lieutenant Ray Spencer, de la police de Las Vegas. «Je dirais qu'il y de très grandes chances que nous découvrions de nouveaux restes humains au fur et à mesure que le niveau de l'eau baissera», a-t-il averti en mai.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles