Soprano s’inquiète de la montée de l’extrême-droite en France : "Ça me met des frissons…"

L’inquiétude monte chez de nombreuses personnalités alors que les prochaines élections législatives approchent à grands pas. Il faut dire que l’extrême-droite, et plus précisément le RN, est en tête des intentions de vote selon le sondage, ce qui, selon le résultat final, peut ouvrir à l’un des membres du parti le poste de Premier ministre.

La peur de Soprano

La perspective de vivre une cohabitation Renaissance (du nom du parti d’Emmanuel Macron, l’actuel président)/Rassemblement national inquiète par exemple Soprano, comme il l’a confié ce jeudi sur RTL. "Beaucoup de gens ont oublié comment a été bâti ce parti (le RN, ndlr), les discours, les phrases choc, les engagements (…) Aujourd'hui quand je vois que des gens peuvent voter pour des partis d'extrême droite, ça me met le frisson. Je me dis « Où on va ? En Italie c'est pareil, dans d'autres pays d'Europe c'est pareil. On voit un avenir en train de s'assombrir, sur la division, le pointage de doigts, des généralités qui blessent des communautés", a regretté le rappeur. "C’est du n’importe quoi… Les gens votent le RN sans même être racistes. Ils en ont tellement marre qu’ils cèdent à l’extrême droite. Il faut dire aux jeunes qu’on peut vivre ensemble !", a-t-il aussi regretté dans un entretien accordé à La Voix du Nord avant de tenir le même discours dans Bonjour !. "Au lieu de faire des raccourcis, il serait temps de faire des ponts ». On fait ça tout le temps, on généralise sur tout. Dès que deux jeunes cassent une voiture, on va dire que ce sont tous les jeunes des quartiers. Directement, tu vas voir quelqu'un dire « Voilà pourquoi il faut voter Rassemblement National ». On est en train de tout mélanger", a lancé Soprano dans l’émission de TF1.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi