Sophie de Wessex a refusé le titre de princesse

Exit Meghan Markle et le prince Harry, place à Sophie et Edward de Wessex. Depuis que les Sussex ont choisi de s'exiler au Canada, prenant une bonne fois pour toutes leurs distances avec Buckingham, le fils cadet de Sa Majesté Elizabeth II et son épouse s'imposent davantage sur le devant de la scène médiatique. Proche de Kate Middleton, soutien inébranlable de Son Altesse Royale lorsque le prince Philip avait été hospitalisé, ex-mentor de la duchesse de Sussex, Sophie de Wessex est une roturière à qui la vie de comtesse va bien. Pourtant, lorsqu'elle s'apprêtait à rejoindre le clan Windsor-Mountbatten en juin 1999, Sophie Rhys-Jones souhaitait rester fidèle à ses origines avant toute chose.

Celle qui a failli perdre son bébé avant d'accueillir sa fille Louise a préféré un mariage intime en la chapelle Saint George du château de Windsor, contrairement aux mariages de la princesse Anne et des princes Andrew et Charles. Ces derniers avaient opté pour des cérémonies fastueuses au sein de l'abbaye de Westminster ou encore à la cathédrale Saint-Paul de Londres. Avant de prêter serment à l'homme qu'elle aime, Sophie de Wessex avait supplié la Reine de ne pas lui accorder le titre de princesse, contrairement à Lady Di qui avait eu droit au titre de princesse de Galles. "La comparaison physique avec Diana me flatte mais nous avons des personnalités très différentes", avait lancé la belle-fille préférée de Sa Majesté Elizabeth II comme le cite Point de Vue. La monarque avait respecté sa

Retrouvez cet article sur GALA

Harry et Meghan Markle : leur installation au Canada démarre avec une pétition franchement hostile
N’oubliez pas les paroles : Nagui félicite la championne Margaux pour son nouveau record
Boulette sur BFM sur la visite d'Emmanuel Macron à Jérusalem
VIDÉO - Gilles Verdez : ce baiser dans TPMP qui a provoqué les foudres de sa compagne
PHOTO - La princesse Eugenie, aux anges : cet anniversaire spécial qu’elle a tenu à célébrer avec son mari