Sophie Richard : «Le viager devient une évidence pour beaucoup»