Sophie Marceau : la vieillesse, son ras-le-bol de la célébrité... l'interview qui décoiffe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Interview sans tabou. Après une longue absence des plateaux de tournage, et un besoin vital de faire un break, Sophie Marceau a illuminé le dernier Festival de Cannes, alors qu'elle présentait le film de François Ozon, Tout s'est bien passé. Un exercice qu'elle n'apprécie pas forcément, mais où son charme et sa spontanéité ont une nouvelle fois opéré, aussi bien sur le tapis rouge que lors des photocalls. Libre, naturelle, l'actrice de 54 ans l'est aussi en interview.

Dans les colonnes du Figaro Madame, Sophie Marceau s'est notamment confiée sans fard, sur sa méfiance vis-à-vis des médias et des réseaux sociaux et son ras-le-bol de la célébrité. "Je me protège de trop d'exposition, parce qu'on m'expose malgré moi, et ça, je trouve ça insupportable. Donc oui la surexposition et ses dérapages, ça modifie ma vie" explique celle qui a été propulsée très jeune sur la scène médiatique, avant d'ajouter, "malheureusement, c'est sur moi que les regards se posent puisque je suis quelqu'un de connu, alors que je serai heureuse dans la foule si je pouvais regarder tout le monde et que personne ne me regarde. Je ne suis pas du tout actrice dans la vie". Puis de pointer du doigt avec agacement ces photographes sans cesse à ses trousses. "C'est tout le temps, c'est continu (...) qu'est ce que dois faire ? Prendre un fusil et tirer sur les drones ? Je n'ai pas de fusil" lance-t-elle, fatiguée de l'attention qu'elle suscite.

Interrogée sur le temps qui passe, Sophie Marceau a également répondu (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Alex Goude sans tabou sur son homosexualité : “Au début, j’étais paniqué!”
VIDEO - Matthieu Delormeau dans la même classe que Kate Moss : l'incroyable anecdote
Mariage de Marion Maréchal : sa tante Marine Le Pen absente
“C’est un tour de piste pour exister” : le retour d’Arnaud Montebourg flingué par l’entourage d’Anne Hidalgo
Prince William : son intervention expresse pour sauver une famille afghane des Talibans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles