Sophie Marceau revient sur son discours raté à Cannes: "Je me suis embrouillée"

·1 min de lecture
Sophie Marceau au festival de Cannes en 2015. - Loïc Venance - AFP
Sophie Marceau au festival de Cannes en 2015. - Loïc Venance - AFP

Sophie Marceau est une habituée du festival de Cannes. Pourtant, cette année, c'est la première fois qu'elle y montera les marches avec un film en compétition, celui de François Ozon, Tout s'est bien passé. Elle y partage l'affiche avec André Dussollier, Géraldine Pailhas et Charlotte Rampling.

L'actrice, qui a été membre du jury en 2015, est venue très souvent sur la Croisette, depuis le début de sa carrière dans La Boum de Claude Pinoteau en 1981. Elle a notamment marqué les esprits avec un discours confus, en 1999, alors qu'elle devait remettre la Palme d'or, décernée cette année-là à Rosetta des frères Dardenne.

"C'est juste chiant quand c'est à Cannes"

Interrogée ce 4 juillet dans le Journal du dimanche sur cet épisode, Sophie Marceau explique avec philosophie "ça arrive, c'est juste chiant quand c'est à Cannes". Et revient sur le contexte de ce discours.

"Je n'étais pas dans le mood. Je revenais d'une après-midi avec mon association Arc-en-Ciel, qui s'occupe d'enfants malades. La transition a été un peu difficile... On m'avait donné des textes absurdes que je n'ai pas voulu lire. Normalement, je prépare bien les choses. Là, je me suis embrouillée, j'ai eu un trou. Je l'ai senti venir...

Après plusieurs minutes d'une allocution chaotique - un "naufrage", comme le décrivait Philippe Lançon dans sa chronique pour Libération - devant un public perplexe et quelques sifflets, l'actrice avait été interrompue par la maîtresse de cérémonie, Kristin Scott Thomas.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles