Sophie Marceau mal à l'aise dans le milieu du cinéma : "Je n'avais pas les codes"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La France a découvert Sophie Marceau en 1980 dans La Boum. Elle n'avait que 14 ans. Le coup de foudre a été immédiat entre le public et cette jeune fille qui est devenue des années après l'actrice préférée des Français. Sophie Marceau a aujourd'hui 54 ans. Et elle en a fait du chemin pour arriver là où elle est aujourd'hui. Tout n'a pas été si facile. Ses premiers pas au cinéma ont été assez éprouvants. Plus dans les coulisses que face caméra. Il lui a fallu un certain temps d'adaptation. "Je n'avais pas les codes et je me présentais de manière naturelle", confie-t-elle ce jeudi 16 septembre dans le magazine Le Point.

Le cinéma est un monde impitoyable. Il faut avoir le cœur bien accroché quand on se lance. Surtout face à certaines personnes. "J'ai rencontré le mépris social de nombreuses fois dans les rapports humains", ajoute Sophie Marceau. "Beaucoup de gens sont ancrés dans leur statut social et se reconnaissent uniquement entre eux. Ils partagent les mêmes codes, les mêmes goûts…. À mes débuts, ils me faisaient sentir que j'étais d'un niveau social inférieur", explique-t-elle aussi.

Quarante ans plus tard, ce souvenir est toujours aussi vivace. Mais la place de Sophie Marceau dans ce milieu est bien différente... "Aujourd'hui, ils me parlent car j'ai une position. Je suis une actrice de cinéma !" Actrice de cinéma que l'on retrouvera à l'affiche du film Tout s'est bien passé, dans le rôle d'une certaine Emmanuelle, au côté d'André Dussolier, et sous la direction de François (...)

Lire la suite sur le site de GALA

André Boudou, père de Laeticia Hallyday : cette blague douteuse lors de l'hommage à Johnny
"Ils ont topé" : ce pacte qui lie Anne Hidalgo à Arnaud Montebourg
VIDEO - "Tout va bien au pays des lutins !" : chez Pascal Praud, les esprits s'échauffent
Emma Raducanu : après son triomphe à l'US Open, elle retrouve enfin sa famille
« Un théâtre du ridicule » : Coralie Dubost égratigne Éric Zemmour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles