Sophie Marceau bouleversante sur la première photo de son prochain film

·1 min de lecture

Ce n'est rien de le dire. En France, le monde du cinéma est en ébullition. Mercredi, les salles, comme les terrasses des restaurants et de nombreuses autres activités, vont, enfin, rouvrir leurs portes. Plus que deux dodos et les cinéphiles vont retrouver leur - grand- écran favori, après plus de 200 jours de disette. Avec une programmation spéciale, mélange de ressorties et de films inédits. Si les mesures sanitaires resteront strictes, avec notamment l'interdiction de vente de popcorn ou de glace, c'est tout un milieu qui se réjouit. Spectateurs, comédiens, réalisateurs, producteurs, distributeurs et bien sûr exploitants de salles, y a de la joie ! Comme d'autres, François Ozon y est allé de son message sur les réseaux sociaux. Avec une petite surprise à la clé.

Le metteur en scène français avait sorti son dernier film en date, Été 85, en juillet 2020, lors de la (première) réouverture des cinémas. Une oeuvre touchante, portée par deux jeunes acteurs plein de promesses. Lauréat de l'Ours d'argent en 2019 pour Grâce à Dieu, le cinéaste avait dû faire face à une plainte qui avait un temps menacé la sortie du film. Cette fois, il fait parler son enthousiasme, à l'approche du Jour J. "Réouverture des salles de cinéma. Enfin !", s'exclame-t-il dans un message posté sur Twitter accompagné d'une photo de... Sophie Marceau.

Si la star française, ex James Bond girl, pourrait bientôt être la vedette d'une pièce de théâtre signée Benjamin Castaldi, la voilà à l'affiche du prochain Ozon, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Adele Exarchopoulos révèle la façon improbable dont ses parents ont choisi son prénom (VIDEO)
Sharon Stone : pourquoi elle a choisi de parler du harcèlement sexuel qu'elle a subi malgré le risque pour sa carrière (VIDEO)
Le grand restaurant (TFX) : comment Louis De Funès a-t-il imaginé la scène culte du soufflé ?
La leçon de piano (Arte) : Jane Campion, son histoire d'amour avec le Festival de Cannes
Mathilde Seigner (Edmond) : "A l'heure de la bêtise absolue, c'est bien que des films comme ça existent"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles