Sophie Marceau amusée : le lapsus coquin de Yann Barthès ne passe pas inaperçu !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Qu'il s'agisse des politiques ou des journalistes, ils sont nombreux à avoir déjà commis un lapsus à la télévision. Ce jeudi 16 septembre, Yann Barthès était aux commandes d'un nouveau numéro de Quotidien. Après Camille Cottin, l'animateur de TMC a reçu Sophie Marceau et François Ozon, venus défendre le film Tout s'est bien passé, présenté lors du dernier Festival de Cannes. En débutant l'interview, Yann Barthès a fait un petit lapsus coquin : "Enfin... Enfin réunis. François, ça fait combien de temps que vous aviez envie de Sophie ?", a-t-il demandé au réalisateur. Il s'est aussitôt rendu compte de sa maladresse et a rectifié : "Euh... De tourner, de travailler avec Sophie." Un lapsus qui n'a pas manqué d'amuser Sophie Marceau, qui a d'abord hoché la tête avant d'esquisser un léger sourire.

Si cette petite phrase a fait réagir la comédienne, elle n'a semble-t-il pas perturbé le réalisateur, qui rêvait depuis longtemps de travailler avec la maman de Juliette et Vincent : "Depuis mes 13 ans, depuis que j'ai vu La Boum... Enfin peut-être même avant parce que je l'ai peut-être vu plus jeune. Je ne sais plus exactement", a-t-il avoué sur le plateau de Quotidien. Une confidence qui a interpellé Sophie Marceau : "T'étais précoce comme garçon !", a-t-elle plaisanté, en faisant référence au lapsus de Yann Barthès.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, François Ozon a fait de la figuration dans un film où Sophie Marceau incarnait l'héroïne au côté de Vincent Lindon : L'Étudiante. Dans (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Didier Raoult poussé vers la sortie à cause de son âge ? "Ce n'était pas très classe"
"J'observe la droite avec du pop corn" : une ministre d'Emmanuel Macron pas inquiète pour 2022
Danse avec les stars : Jean-Paul Gaultier approuve le choix de faire danser Bilal Hassani avec un homme
Princesse Eugenie favorisée ? Elle pourra être la première de la famille royale à rencontrer Lilibet Diana
Valeria Bruni-Tedeschi : "Je n'arrive pas à adhérer à certaines conséquences du mouvement #MeToo"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles