Sophie Davant et William Leymergie : les secrets de leur romance

DR

Après avoir été complices dans «Télématin», un tour du destin les a transformés en duo romantique totalement inattendu.

Les «djeunes» n’ont qu’à bien se tenir. Les progrès de la médecine n’offrent pas seulement à leurs grands-parents et arrière-grands-parents un bonus de forme spectaculaire, mais ils les dotent d’une capacité incroyable à réinventer leurs vies. « Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait», se désolait-on encore il y a peu. Quantité de boomers, désormais, font mentir le proverbe, et pas seulement en matière de vigueur physique et de vivacité intellectuelle. Deuil, catastrophe sentimentale? Pendant quelques mois, on les croit –et ils se croient– brisés à jamais, n’ayant plus goût à rien, surtout pas à l’amour, et voilà qu’un beau matin, contre toute attente, ils se relèvent.

Lire aussi:Sophie Davant : «Ma fidélité au Téléthon est la chose dont je suis la plus fière dans mon métier»

Tel le roseau de la fable, ils n’ont fait que ployer sous le vent mauvais du malheur, et maintenant ils se redressent. Encore amochés, c’est sûr, mais subitement revigorés par l’élan vital indispensable pour se réinventer un destin. Ce regain d’énergie trouve généralement sa source dans un constat identique: l’allongement de la durée de la vie est un cadeau unique dans l’histoire de l’humanité. Mais qu’en faire? Sitôt la question posée, le champ des possibles s’ouvre.

Lire aussi:La tribu de William Leymergie

Le boomer se surprend à caresser des projets et son rêve le plus fréquent, c’est de tomber sur un autre senior qui soit dans le même état d’esprit et partager avec lui les belles années qui leur restent. Pas gagné d’avance mais il arrive que ça marche au-delà de ce qu’on espérait, embellies amoureuses qui intriguent les proches et les familles autant qu’elles les fascinent. Quel est leur secret? Un sentiment subit de liberté qui rend(...)


Lire la suite sur Paris Match