Sophie Davant : comment s'entend-elle avec la compagne de son ex-mari Pierre Sled ? L'animatrice répond

·1 min de lecture

Dans son nouveau livre, Tout ce qui nous lie, à paraître aux éditions Albin Michel le mercredi 19 mai, Sophie Davant se confie à coeur ouvert. Elle revient, évidemment, sur ses histoires d'amour, dont son mariage avec Pierre Sled, avec lequel l'animatrice a eu deux enfants. "Au fond, c’est très douloureux d’envisager une séparation mais c’est aussi courageux de se libérer. On s’est toujours dit avec Pierre qu’on s’était quitté avant de s’insupporter", disait Sophie Davant, en parlant de leur rupture, en 2018. Dans son livre, elle aborde à nouveau le sujet, sous ce même angle, entre douleur et soulagement. “Comme c’est douloureux et culpabilisant de devoir prendre, un jour, ce genre de décision ! Ne me disait-il pas que je ne l’aimais pas comme il l’aurait souhaité, que je ne le soutenais pas suffisamment dans ses projets”, se rappelle la présentatrice, avant d’adresser un tacle à son ex-mari : “Il faut dire qu’il a une propension naturelle à l’auto-satisfaction qui ne vous pousse pas à le couvrir de compliments”.

Depuis cette rupture, Pierre Sled a refait sa vie : en juin 2018, il a épousé Barbara Ricevuto, une Italienne qui travaille dans la communication. Dans une interview accordée à Femme Actuelle, Sophie Davant se confie sur la nature de la relation qu'elle entretient avec l'actuelle compagne de son ex-mari. "Ça se passe très bien, il n’y a aucun problème, assure l'animatrice. Je ne suis pas du tout quelqu’un de conflictuel".

Malgré le petit tacle qu'elle lui administre dans (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Julie de Bona totalement bouleversée par son rôle dans Plan B : "C’est de la souffrance pure et dure"
Plan B : qui est Kim Higelin, la fille de Julie de Bona dans la série de TF1 ?
Ycare endeuillé : le chanteur rend hommage à son « jeune frère » victime d'une noyade
Mort de Bernard Deniaud : cette candidate de Koh-Lanta à qui il avait sauvé la vie se souvient
Albert Dupontel pessimiste : pourquoi la réouverture des salles de cinéma lui fait « peur »