Sophie Davant : cette phrase qui va relancer les rumeurs de brouille avec Faustine Bollaert

La qualité plutôt que la quantité. A cause de sa notoriété, Sophie Davant est devenue méfiante en amitié. « Au fil du temps, j’ai appris à me protéger. Je renifle les gens avant de leur faire confiance », explique-t-elle dans les colonnes de Gala ce jeudi 7 mai. Elle qui est « passée par l’expérience de l’amitié toxique ou intéressée » a décidé de faire le tri dans ses contacts. « Aujourd’hui, je n’ai gardé autour de moi que des amis de longue date, d’enfance », assure-t-elle, avant de nuancer et lister : « Et sinon, j’aime beaucoup l’écrivaine Katherine Pancol qui est une sorte de référence pour moi. Elle me suit, m’engueule parfois. Je corresponds aussi beaucoup avec la psychologue Marie de Hennezel. Et ma coiffeuse et ma maquilleuse sont devenues mes confidentes ». Jusque-là, rien d’exceptionnel. Mais une dernière phrase n’est pas passée inaperçue.

Son coup de griffe à Faustine Bollaert

« Pour le reste, je n’ai pas tellement d’amis dans les métiers de la télé », lance-t-elle en effet, avant de tacler : « Il y traîne trop de jalousies, de rivalités, de gens surfaits. Alors que j’aime ceux qui sont vrais ». Il n’en fallait pas plus pour rouvrir un dossier épineux. Si Sophie Davant ne cite personne en particulier, cela peut être vu comme un affront à Faustine Bollaert. Pourquoi elle me direz-vous ? Tout simplement parce qu’elles ont un passif. C’est une rumeur qui persiste… depuis l’arrivée de la compagne de Maxime Chattam à l’antenne de France 2. En 2017, elle quittait en effet

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Tous en cuisine : Julien Lepers nul aux fourneaux ? Son fils Guillaume balance
VIDÉO Tous en cuisine : régalez-vous avec le délicieux tiramisu au café de Cyril Lignac !
Kate Middleton : pourquoi le prince George lui donne du fil à retordre en plein confinement
Qui veut gagner des millions à la maison : Valérie Lemercier raconte sa façon de préparer le déconfinement
VIDEO Les Z’amours : Bruno Guillon choqué par les révélations sur l’adultère d’une candidate