Sophie Davant envisageait un métier en dehors de la télé : et révèle ce qui l'a démotivée !

·1 min de lecture

Parce qu'aujourd'hui, elle est incontournable dans le paf, difficile de croire que Sophie Davant se prédestinait à un autre métier. Ce 13 février, l'animatrice de "Affaire conclue", s'est confiée sur Europe 1 dans l'émissions La Table des bons vivants. Elle a évoqué sur les ondes cette carrière qu'elle envisageait, loin des écrans.

Elle qui était "bonne élève" à l'école a révélé avoir appris le latin et l'allemand "en première langue". A l'époque "nulle en math", Sophie Davant avait alors passé un bac C, raconte-t-elle. Et malheureusement, se souvient-elle, en raison d'un dossier pas "assez bon", elle n'a pas "pu vraiment choisir son avenir"...

C'est ainsi, dit-elle, que "par défaut", elle a "fait un cursus de langues étrangères". La maman de Valentine et Nicolas Sled confie : "je me disais qu'habitant la région bordelaise, je pourrais travailler dans le milieu du vin, j'ai donc tout fait pour faire des stages qui correspondaient à mon envie".

Et si elle s'est donné les moyens de réussir, cette passion pour la viticulture a finalement été remplacée par une autre... pour la télévision ! Et pour cause Sophie Davant avoue : "

Je me suis ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi