Sophie Davant, bientôt comédienne ? "Ça bloque du côté de France 2..."

·1 min de lecture

Sophie Davant, pas prête à jouer dans une fiction ? Alors que l'animatrice d'Affaire conclue évoquait encore l'année dernière la possibilité de jouer dans une fiction, il semble désormais qu'il y ait un hic. Invitée sur RTL, la présentatrice de France 2 a confié que son employeur s'opposait au projet. "J'avais rencontré le scénariste. Je sais que le scénario est écrit. Mais je crois que ça bloque du côté de France 2", a-t-elle expliqué. Et d'ajouter : "Je ne suis pas sûre qu'ils aient envie que je joue dans un téléfilm. On en est là".

Alors que son interlocuteur a tenté d'en savoir plus, Sophie Davant a botté en touche. "Vous savez quoi ? Vous allez poser la question à la directrice de la fiction sur France 2. Moi, je n'ai pas eu le temps de poser cette question", a-t-elle répondu. "Affaire à suivre. Si j'ai l'occasion et l'opportunité de le faire, je le ferai avec plaisir." L'envie ne semblait pourtant pas manquer à l'animatrice. "J'ai été flattée qu'on pense à moi pour ça", a-t-elle glissé, racontant par la même occasion qu'elle aurait adoré un rôle de "médecin humanitaire dans un téléfilm".

En juillet dernier, elle en disait un peu plus sur ce projet de fiction. "La productrice (de la fiction) est Clémentine Dabadie, la fille de Jean-Loup Dabadie qui vient de mourir. Mais nous sommes toujours en contact", avait-elle confié à Télé Star. "Ce ne sera pas une fiction policière en tout cas. Des femmes flics, il y en a déjà beaucoup. Le personnage n’est pas autobiographique mais aura (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO - Marine Le Pen traitée de "chienne" : Robert Ménard s'indigne chez Pascal Praud
"Ça me concerne" : Anne Sinclair refuse de répondre à Léa Salamé sur DSK
Elise Lucet victime de sexisme : "Je n'ai jamais laissé passer"
Profilage : le regret de Philippe Bas sur l’arrêt de la série
Matthew Perry a-t-il rechuté ? L'équipe de "Friends" le défend

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles