Sophie Adenot, nouvelle astronaute de l’Agence spatiale européenne

© RFI/Pierre René-Worms

Nommée ce mercredi 23 novembre par l’ESA, la Française Sophie Adenot devient la 11e astronaute du pays. Elle a été recrutée avec 4 autres Européens pour de futures missions spatiales.

« Je crois que je ne réalise pas encore. » Pour cause, cela fait quelques heures que Sophie Adenot a appris qu’elle avait été retenue parmi 22 500 candidatures pour être astronaute à l’Agence spatiale européenne (ESA). À 40 ans, c’était la deuxième fois qu’elle postulait à cette campagne de recrutement, mais sa sélection semble logique tant son parcours l’y destinait.

Toute petite, sa famille l’initie à la science et la curiosité. La mission de l’astronaute Claudie Haigneré vers la station Mir en 1996 constitue « un déclic ». Sophie Adenot a alors 14 ans et sa sœur se moque d’elle, car le seul poster affiché dans sa chambre était celui d’une fusée.

Suivent des études d’ingénieur à l’ISAE-Supaero de Toulouse, d’où Thomas Pesquet avant elle était déjà sorti diplômé. Elle s’y spécialise en dynamique de vol. En 2004, elle obtient son diplôme du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston aux États-Unis. Elle rejoint l’année suivante l’armée de l’air pour devenir pilote : « Je travaillais dans un bureau sur les cockpits d’hélicoptères. J’ai décidé que c’était mieux de travailler directement dans un cockpit ! », sourit-elle.

Inspirée par des personnages clefs

► À écouter aussi : Quelles femmes dans l'espace ?


Lire la suite sur RFI