Sophia Kokosalaki, une des plus célèbres créatrices de mode grecques, est morte à 47 ans

franceinfo Culture avec agences

Ce lundi 14 octobre, le ministère grec de la Culture a annoncé le décès Sophia Kokosalaki, une des plus célèbres créatrices de mode grecques.

Une créatrice londonienne aux inspirations grecques

"Il est extrêmement triste d'apprendre la mort d'une personne jeune, un esprit créatif, une femme dynamique qui a réussi par elle-même et a brillé pendant vingt ans dans le monde dur et concurrentiel de la mode internationale", a déclaré la ministre de la Culture Lina Mendoni.

D'origine crétoise mais née à Athènes en 1972, Sophia Kokosalaki a étudié les littératures grecque et anglaise à l'université d'Athènes avant de s'installer à Londres, où elle a étudié à la prestigieuse école de mode Central Saint Martins. C'est en Angleterre qu'elle établit sa maison de couture à 27 ans, mais elle se nourrit de l'histoire et de la culture de son pays dans ses créations (vêtements et bijoux).


Comme l'écrivait le magazine Elle, "elle grandit dans un environnement où a mythologie grecque est très présente, ce qui sera pour elle une grande source d’inspiration dans ses créations". La marque Sophia Kokosalaki, poursuivait le magazine, est "réputée pour son art du drapage à la grecque, ses tricots et ses pièces en cuir".

Ses clientes, Gwyneth Paltrow, Anne Hathaway et Tilda Swinton

S'imposant comme l'une des grandes créatrices de Londres, Sophia Kokosalaki a habillé les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi