Sonia Rolland sexy en bikini : elle donne chaud aux internautes

·1 min de lecture

Avec l'épidémie de Covid-19 et toutes les restrictions sanitaires, Sonia Rolland rêve de voyages et d'évasion. Les balades sur le plage ou encore les bains de soleil commencent à manquer à l'ancienne Miss France qui a pourtant achevé il n'y a pas si longtemps que ça le tournage de la deuxième saison de Tropiques criminels. C'est en effet en Martinique que l'interprète du capitaine Mélissa Sainte-Rose mène ses enquêtes devant les caméras de la célèbre série de France 2. Un tournage qui n'était pourtant pas si idyllique qu'il y paraît à l'écran. Outre les températures étouffantes, l'ex-compagne de Jalil Lespert était tombée malade lors du tournage qui s'était déroulé de juillet à octobre 2020.

Sonia Rolland avait ainsi été frappée par la dengue, une maladie transmise par les piqûres de moustiques. "On a plus peur de la dengue, en Martinique, que du Covid je crois. Je ne le souhaite même pas à mon pire ennemi, si j'en ai un d'ailleurs. C'est horrible, la dengue. C'est quelque chose qui vous foudroie. Vous avez des pensées de suicide, carrément ! Ce qui est assez horrible !", avait-elle confié sur Europe 1. Désormais sur pied, la maman de Tess et Kahina n'a qu'une hâte : retrouver le soleil de la Martinique. Sur son compte Instagram, Sonia Rolland a partagé deux clichés d'elle en bikini (à découvrir ICI) en train de poser devant la mer. Des photos qu'elle a accompagnées d'une légende : "Ramenez-moi là bas", a-t-elle écrit en anglais, en annonçant qu'elle serait prochainement de retour (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Elsa Esnoult : ce projet important qu’elle devait réaliser avec Patrick Dupond
Koh-Lanta, les armes secrètes : Maxine en couple avec un célèbre joueur de tennis, elle se livre
VIDEO Intervention surprise d'Emmanuel Macron : ce détail qui a perturbé les internautes
PHOTOS Laeticia Hallyday nostalgique : cet émouvant souvenir avec Johnny qu'elle a partagé
Louane a-t-elle dévoilé la date d'anniversaire de sa fille Esmée ? Un cliché sème le doute