Sonia Rolland et Omar Bongo : retour sur leur amitié

·1 min de lecture

C'est un appartement situé dans le très chic XVIème arrondissement de Paris qui intéresse la justice. Selon les informations de nos confrères de Libération, Sonia Rolland a été convoquée et entendue en janvier dernier par un commandant de l’Office central de répression de la grande délinquance financière, dans le cadre de l’affaire des "biens mal acquis". Au coeur de cet interrogatoire : l'appartement situé dans le XVIème arrondissement de la capitale offert à Miss France 2000 par Omar Bongo en 2003, président de la République gabonaise jusqu'à sa mort en 2009. Un bien acheté "sur plan" pour la somme de 800 000 euros.

L'accusation de "recel de détournement de fonds publics" pèse aujourd'hui sur celle qui brille sur le petit écran dans Tropiques criminels. Les enquêteurs veulent savoir dans quelles cirscontances Sonia Rolland a obtenu cet appartement. Après avoir décroché sa couronne de Miss France en 2000, la reine de beauté décide de crée l’année suivante une association qui finance des projets pour les enfants rwandais, son pays d'origine, notamment les orphelins du génocide. Après son sacre, la jolie brune continue de parrainer des concours de beauté. C'est à cette occasion qu'elle va faire la connaissance d'Edith Bongo et de son mari, Omar Bongo, président du Gabon depuis 1967. Entre les deux femmes, une relation amicale se noue. L'épouse du président la considère "comme sa petite sœur" a expliqué Sonia Rolland à nos confrères, selon Jeune Afrique.

Le couple décide alors d'offrir (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Thomas Dutronc : pourquoi Françoise Hardy s’emballe sur l’euthanasie selon lui
La nounou de William et Harry vacharde avec Diana... et Camilla Parker Bowles !
Psychose à la Maison-Blanche : le chien de Jill et Joe Biden a encore mordu !
Meghan Markle et Harry : l’archevêque qui les a mariés sort du silence
"Il consulte pendant des plombes" : Emmanuel Macron va devoir trancher sur un confinement