Sonia Rolland mise en examen pour "bien mal acquis"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Coup dur pour Sonia Rolland. L'ancienne reine de beauté de 41 ans est mêlée bien malgré elle à l'affaire dite des "biens mal acquis" du défunt président du Gabon, Omar Bongo. Selon les informations du Parisien, la comédienne de Tropiques criminels a été mise en examen ce lundi 30 mai pour recel de détournement de fonds publics, de corruption et d'abus de biens sociaux. En cause : un appartement parisien situé dans le XVIème arrondissement de Paris, donné par Omar Bongo en 2003, et dont les conditions d'acquisition suscitent l'intérêt de la justice. Selon les juges, Sonia Rolland aurait dû s'intéresser à ce détail avant d'accepter un tel héritage. Un fait qu'elle concède, mais en rejetant toute infraction.

Sonia Rolland a hérité de l'appartement, désormais saisi, en 2003. Un cadeau d'Omar Bongo sur lequel elle avait livré plus de détails lors d'un entretien avec les enquêteurs en janvier 2021, toujours selon Le Parisien. Après son règne de Miss France, Sonia Rolland, tout juste la vingtaine, fait la rencontre d'Edith Bongo, par le biais duquel elle rencontre ensuite son époux, le président Omar Bongo. Après avoir sympathisé, la première dame du Gabon annonce à Sonia Rolland l'arrivée prochaine d'un cadeau pour elle, acté par l'appel d'un notaire. Une offre qu'elle accepte sans se méfier et sans savoir que l'appartement, parmi d'autres biens immobiliers sur le sol français dont des hôtels particuliers parisiens, avait été acquis de manière...

Lire la suite


À lire aussi

"Je ne me sens pas bien" : Iris Mittenaere au plus mal ? Son cri du coeur à ses abonnés
Antoine Griezmann : Qui est Éric Olhats, son ex-mentor mis en examen pour atteintes sexuelles sur mineurs ?
Mort d'Antoine Alléno : Le chauffard qui a tué le fils du chef, mis en examen

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles