Sonia Rolland : "je me suis beaucoup interrogée depuis ma rupture avec Jalil"

·1 min de lecture

Entre deux livraisons de cadeaux de ses amis – faute de pouvoir fêter son anniversaire, le 11 février, en sa compagnie, ils lui envoient des présents –, Sonia Rolland, qui joue dans Tropiques criminels (la saison 2 de la série est diffusée sur France 2 depuis 19 février en prime), a accepté de se confier sur un tournant symbolique de sa vie. Alors que Tess prend l’indépendance qui sied à son adolescence, Kahina, la petite, 10 ans, vient donner des baisers à sa maman dans la cuisine où nous partageons un café. Ensemble, elles se souviennent avec bonheur du tournage de la série, l’été dernier…

GALA : Comment s’en sort-on en tant que mère célibataire quand Tropiques criminels se tourne en Martinique ?SONIA ROLLAND : Les filles me rejoignent pendant leurs vacances. Le reste du temps, c’est un peu compliqué parce qu’elles sont à 7 000 kilomètres et veulent rester avec leurs copains. Mais j’ai appris à déléguer, j’ai une super nounou que je considère comme la famille. Elle a relayé ma mère qui m’épaulait avant d’avoir un AVC en 2015. Et puis Jalil prend Kahina une semaine sur deux. En tant qu’acteur et réalisateur, il connaît les impératifs de nos métiers. Pour la troisième saison, elles viendront avec moi faire leur dernier trimestre en Martinique. Ce sera une belle aventure.

GALA : A 40 ans, est-on tenté de faire une sorte de bilan ? S. R. : Forcément, oui. Je me suis beaucoup interrogée ces dernières années, depuis ma rupture avec Jalil, sur mes relations aux hommes. Je me suis (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "J'ai fait une erreur" : Pierre-Jean Chalençon revient sur son selfie avec Dieudonné
Derrière la rupture de Meghan Markle et Harry avec les Windsor : orgueil, déceptions et représailles
VIDÉO – « Je n’ai pas attendu cette affaire pour réfléchir »: Éric Dupond-Moretti tacle Patrick Cohen
« Je ne saurai jamais assez vous en remercier » : la lettre d'Olivier Véran aux soignants
Mort de Patrick Dupond : la famille Danse avec les stars « sous le choc » : « C'est ultra dur »