Sonia Bisch demande "des mesures gouvernementales" contre les violences gynécologiques et obstétricales

Sonia Bisch, porte-parole du collectif "Stop aux Violences Obstétricales et Gynécologiques", demande sur BFMTV ce mercredi soir "des mesures gouvernementales" contre ces violences. "Nous recevons environ 200 témoignages de violences gynécologiques et obstétricales par mois", explique-t-elle.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles