La sonde spatiale Solar Orbiter va survoler Vénus demain

Adrien Coffinet, Journaliste scientifique
·1 min de lecture

La sonde Solar Orbiter, lancée le 10 février dernier, va effectuer son tout premier survol d'une planète à la fin de cette semaine. En effet, la sonde de l'ESA, l'Agence spatiale européenne (avec participation de la NASA), dont on a récemment eu les premiers résultats, passera à seulement 7.500 kilomètres des nuages de Vénus le 27 décembre à 12 h 39 UTC (13 h 39 heure de Paris). La planète et la sonde seront alors à 108,3 millions de kilomètres du Soleil et à quelque 232 millions de kilomètres de la Terre.

Parcours de Solar Orbiter autour du Soleil. © ESA - S. Poletti.
Parcours de Solar Orbiter autour du Soleil. © ESA - S. Poletti.

Les survols prévus de Solar Orbiter

Pendant le survol, Solar Orbiter doit continuer de pointer vers le Soleil, de sorte que les télescopes de la sonde ne pourront pas prendre d'images de Vénus. Cependant, un sous-ensemble d'instruments qui analysent l'environnement immédiat de la sonde sera à l'œuvre.

La sonde effectuera dans les mois et les années à venir d'autres survols de Vénus, à commencer par un deuxième en août prochain, ainsi qu'un survol de la Terre en novembre 2021. Le but est non seulement que la sonde s'approche du Soleil, mais aussi que son orbite s'incline par rapport au plan de l'écliptique. C'est cette inclinaison qui permettra à la sonde de scruter les pôles de notre étoile, encore mal étudiés.

Vitesse de Solar Orbiter (en orange, en km/s) et distance entre la sonde et le Soleil (en bleu, en millions de kilomètres) au cours de sa mission. Les triangles rouges correspondent aux survols de Vénus, le triangle noir au survol de la Terre. © HORIZONS System, JPL, NASA, Phoenix7777.
Vitesse de Solar Orbiter (en orange, en km/s) et distance entre la sonde et le Soleil (en bleu, en millions de kilomètres) au cours de sa mission. Les triangles rouges correspondent aux survols de Vénus, le triangle noir au survol de la Terre. © HORIZONS System, JPL, NASA, Phoenix7777.

Après un premier périhélie (point de l'orbite le plus proche du Soleil) à 77 millions de kilomètres le 15 juin dernier, la sonde doit passer à moins de 75 millions de kilomètres en février prochain, puis à moins de 45 millions de kilomètres de notre étoile à l'automne 2022.

La mission de la sonde doit se poursuivre au moins jusque fin 2026.

> Lire la suite sur Futura