La sonde spatiale Dart va tenter de dévier un astéroïde le 27 septembre

À quelques jours de la collision entre la sonde Dart de la Nasa avec l’astéroïde binaire composé de Didymos (780 mètres) et de sa lune Dimorphos (160 mètres), Patrick Michel, directeur de recherche au CNRS à l'Observatoire de la Côte d’Azur, responsable scientifique de Hera et coordinateur de la coopération Aida (Dart + Hera), nous explique les derniers instants de Dart dont l’objectif est « d'aller percuter Dimorphos à 6 km/s, afin de modifier de façon infime sa trajectoire autour de Didymos ».

L’impact est prévu dans la nuit du 26 au 27 septembre à environ 01 h 14, heure française. Il faut souligner que le choix de Dimorphos s’est fait sur des considérations scientifiques mais aussi « parce qu’il ne présente aucun risque pour la Terre, quelles que soient les conséquences de l’impact ». Dit autrement, Dart ne pourra pas « malencontreusement diriger Dimorphos sur une trajectoire de collision avec la Terre » !

Décollage réussi de Dart : tout savoir sur cette mission suicide qui va entrer en collision avec un astéroïde

La semaine dernière, Dart a déployé le cubesat italien LiciaCube, qui « fournira des images des premiers instants après l’impact ». Il sera positionné à proximité de Dimorphos de façon à observer la collision en sécurité. Si avant et pendant l’impact, il observera en permanence le même côté de l’astéroïde, après l’impact, LiciaCube s’éloignera et dépassera Dimorphos afin d’avoir un autre point de vue, ce qui permettra d’avoir une idée beaucoup plus précise de sa forme.

La caméra Draco à bord de Dart retransmettra de nombreuses images avant la collision. Elle devrait acquérir sa dernière image « trois secondes avant l’impact, quand la sonde se trouvera à seulement 18 kilomètres de sa cible ». Rappelez-vous, la collision se fera à la vitesse de 6 km/s ! L’équipe s’attend à des images avec une « résolution d’une dizaine de centimètres par pixel, ce qui est suffisant pour discerner des objets de seulement 30 centimètres ». Par contre, le champ de vision sera très réduit. Pour...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura