La sonde des Emirats est entrée dans l'orbite de Mars

par Lisa Barrington
·2 min de lecture
LA SONDE DES EMIRATS EST ENTRÉE DANS L'ORBITE DE MARS

par Lisa Barrington

DUBAI (Reuters) - La première mission spatiale des Emirats arabes unis (EAU) à destination de Mars a atteint la planète rouge et s'est placée en orbite mardi après un périple de 494 millions de kilomètres long de sept mois, permettant le début de l'envoi de données sur l'atmosphère et le climat martiens.

Cela fait de l'agence spatiale des Emirats la cinquième à atteindre Mars, dans le cadre d'efforts destinés à développer les capacités scientifiques et technologiques des EAU et de réduire leur dépendance au pétrole. L'agence spatiale des EAU ambitionne ainsi des installations sur Mars d'ici 2117.

"Le contact avec la sonde Hope a de nouveau été établi. L'insertion dans l'orbite de Mars est désormais terminée", a indiqué le centre spatial Mohammed ben Rached (MBRSC).

Le vice-président des EAU, Cheikh Mohammed ben Rached al Maktoum, avait déclaré au préalable que la mission avait autant de probabilités de réussir que d'échouer.

"Il s'agit du point le plus lointain dans l'univers jamais atteint par les Arabes au cours de leur histoire (...) Notre but est de donner espoir à tous les Arabes que nous sommes capables de rivaliser avec le reste du monde", a-t-il dit sur Twitter après que la sonde Hope ("Espoir") a pénétré l'orbite de Mars.

Des sondes lancées par la Chine et les Etats-Unis, juste après le décollage de la sonde émiratie depuis un centre spatial japonais en juillet dernier, devraient aussi atteindre Mars ce mois-ci.

La mission des Emirats, dont le coût est d'environ 200 millions de dollars, a pour but de fournir pour la première fois un panorama complet de l'atmosphère de Mars.

La ministre émirati des Technologies avancées, Sarah al Amiri, qui préside aussi l'agence spatiale, a déclaré à Reuters qu'il faudrait plusieurs semaines avant que la collecte de données et d'images puisse commencer, avec une possible publication dès septembre prochain.

Après avoir annoncé en 2014 leur objectif de lancer une mission sur Mars, les Emirats ont entamé un programme spatial national en 2017 dans le but de développer une expertise locale.

(versiuon française Jean Terzian)