La sonde américaine Osiris-Rex perd des échantillons prélevés sur l'astéroïde Bennu

·2 min de lecture

La sonde Osiris-Rex est parvenue mardi à récolter des échantillons d'un astéroïde, en vue de les rapporter sur Terre pour analyse. Mais la collecte a été bien plus abondante que prévue. À tel point que le réservoir où ils sont stockés ne peut plus se fermer, avec le risque de tout perdre.

C'est l’une des missions les plus ambitieuses de la Nasa, qui pourrait échouer, victime de son succès.

Prélever des échantillons sur un bout de caillou orbitant dans le système solaire pour mieux comprendre l'origine de celui-ci. C'est la mission, complexe, de la sonde Osiris-Rex de la Nasa, qui doit rapporter sur Terre le fruit de sa collecte pour analyse.

L'opération de prélèvement a eu lieu ce mardi 20 octobre. La sonde s'est approchée de l'astéroïde Bennu, a expulsé un jet de gaz, de l'azote, à sa surface, et a ensuite aspiré les poussières dégagées. L’objectif était en collecter au moins 60 grammes.

400 grammes de matière prélevés

Mais après analyse, ce sont près de 400 grammes qui ont été récoltés par l'engin. Victime du succès de la manœuvre, il ne parvient plus à fermer le réservoir où sont stockés les échantillons, il déborde, et ces derniers sont tout doucement en train de s'échapper dans l'espace.

Depuis que l'agence spatiale américaine s'est aperçue du problème. Un ordre a été envoyé à la sonde pour qu’elle réduise ses activités au minimum le temps de trouver une solution, car le risque existe de perdre la majeure partie de la collecte.

C’est pourtant un véritable trésor, jamais une telle quantité de matière extraterrestre n'a été rapporté sur terre depuis les missions lunaires Apollo. Un retour est prévu en septembre 2023, si le problème est réglé.