"Ces sondages m'encouragent plutôt" à devenir candidat, convient Éric Zemmour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Éric Zemmour joue la montre. Alors que le polémiste de la droite de la droite serait en position de se qualifier pour le second tour de la prochaine élection présidentielle, celui-ci laisse toujours planer le doute quant à sa participation au scrutin. "Je ne sais pas si l'heure est proche (d'annoncer sa candidature, ndlr), mais je le vis très bien", avoue Éric Zemmour, "ravi" de ses scores dans les différentes études d'opinion. "Je suis très heureux que mes idées et mes convictions aient un tel écho dans le pays", se félicite-t-il sur Europe 1 et CNews.

Mais le polémiste tient à tempérer son envol : "Il faut savoir raison garder. J'ai dépassé Marine Le Pen, Xavier Bertrand. Je n'ai pas dépassé le général de Gaulle", assène-t-il sur le plateau de Punchline.

"Cela traduit le fond de mes idées et de mon discours"

Éric Zemmour souhaite donc être "mesuré". Le polémiste savoure tout de même cette "bulle sondagière" qui fait parler de lui dans la campagne présidentielle. "Il y a beaucoup de gens qui aimeraient bien" que cette bulle éclate, se réjouit l'essayiste.

"C'est très intéressant pour la sociologie des soutiens", complète le polémiste, avant d'ajouter : "Ce que cela traduit, c'est le fond de mes idées et de mon discours". Le polémiste de droite se félicite que des candidats à l'élection présidentielle, comme Valérie Pécresse, Marine Le Pen ou Michel Barnier, parlent davantage d'immigration. "Au moins, et j'en suis heureux parce qu'il en vient de la survie de la France, j'ai im...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles