Tous les sondages de l'élection présidentielle dans notre compilateur

·3 min de lecture
Toutes les intentions de vote dans le compilateur de sondages du <i>HuffPost</i> à 100 jours du 2e tour de la présidentielle 2022. (Photo: Le HuffPost)
Toutes les intentions de vote dans le compilateur de sondages du HuffPost à 100 jours du 2e tour de la présidentielle 2022. (Photo: Le HuffPost)

POLITIQUE - Qui sera déclaré vainqueur de l’élection présidentielle dans exactement 100 jours? Au regard du contexte politique et des différentes enquêtes disponibles, impossible de l’affirmer. Car si Emmanuel Macron, qui n’est toujours pas officiellement candidat, fait pour l’instant la course en tête dans les intentions de vote de premier tour, difficile d’anticiper ce qu’il adviendra en cas de seconde manche face à la droite, l’extrême droite ou -soyons fous- la gauche. 

Car les conditions d’accès au second tour ont été fortement perturbées par la candidature d’Eric Zemmour, qui a mécaniquement fait baisser les scores de Marine Le Pen, offrant ainsi un petit espace à Valérie Pécresse. Depuis plusieurs jours en effet, les trois jouent des coudes en vue de l’obtention de la 2e place, oscillant entre 12 et 16% d’intentions de vote. Un match dans le match dans lequel les candidates RN et LR distancent le candidat de Reconquête!.

Comme le montre notre compilateur de sondages ci-dessous, Éric Zemmour semble pris dans une spirale négative, contrairement à ses deux rivales. Ainsi, le polémiste stagne à 12,7%, alors qu’il culminait à 17% à l’automne. À l’inverse, Marine Le Pen a repris des couleurs, après le creux subi au mois d’octobre, même si elle est suivie de (très) près par la présidente de la région Île-de-France et que les deux se battent désormais dans un mouchoir de poche.

Hidalgo dégringole, Jadot plafonne
À gauche, la situation est toujours aussi morose. À l’image de la candidature d’Anne Hidalgo qui ne cesse de s’affaisser. Prisonnière d’une campagne au point mort qui enchaîne les difficultés, la maire de Paris est engluée dans les abysses sondagiers, affichant le score de 3,2%. Si son concurrent écologiste Yannick Jadot fait mieux, il a également de quoi s’inquiéter: 6,6% d’intentions de vote, soit une perte sèche de quatre points depuis l’été dernier.C’est donc toujours Jean-Luc Mélenchon qui devance ses rivaux à gauche. Espérant surfer sur l’effet “vote utile”, l’insoumis est le seul à dépasser la barre des 10%. Un leadership insuffisant pour se qualifier au second tour, et qui pourrait être perturbé par l’entrée en jeu de Christiane Taubira.Si elle n’est pas officiellement candidate (ce qui explique son absence de notre compilateur), l’ancienne garde des Sceaux pourrait se déclarer ce week-end en acceptant de passer par la primaire populaire. Un processus de désignation auquel refusent de participer les autres candidats de gauche, mais qui pourrait lui permettre d’enclencher une dynamique. Assez pour redistribuer les cartes? Réponse dans quelques jours.
Le compilateur de sondages du HuffPost, comment ça marche?Chaque nouveau sondage d’intentions de vote pour la présidentielle est pris en compte dans notre compilateur. Celui-ci calcule alors la nouvelle moyenne des scores réalisés par chaque candidat (qui a déjà obtenu plus de 5% à plusieurs reprises) sur les cinq dernières enquêtes publiées. Plus l’enquête est récente, plus son poids est prépondérant dans cette moyenne. Cliquez ici pour télécharger la liste de tous les sondages utilisés pour cet article. À noter que Christiane Taubira n’apparaît pas encore dans notre compilateur car trop peu d’enquêtes ont été réalisées avec sa candidature.À voir également sur Le HuffPost: Valérie Pécresse vante une équipe “totalement paritaire”, mais...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

undefined

undefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles