Sondage: popularité de Macron et Castex en hausse

·1 min de lecture
Le président Emmanuel Macron et le Premier ministre Jean Castex le 8 mai 2021 à Paris

Emmanuel Macron et Jean Castex enregistrent une nette hausse de leur popularité en mai, le chef de l'Etat et son Premier ministre recueillant 42% de bonnes opinions, selon un sondage BVA pour RTL et Orange publié vendredi.

Le président de la République gagne trois points de popularité en un mois, en hausse parmi les sympathisants de l'ensemble des partis politiques.

Emmanuel Macron fait toujours le plein parmi les interrogés proches de LREM, où il recueille 97% de bonnes opinions (stable). Dans l'opposition, il atteint de 20% au RN (+4 points en un mois) à 45% chez EELV (+8 points)

Le Premier ministre connaît, lui, un bond de six points, notamment grâce à la gauche: 41% des sympathisants LFI (+19 points) et 42% des proches du PS (+12 points) ont désormais une bonne opinion de lui, même si le locataire de Matignon, ex-LR, ne convainc que 80% des marcheurs.

A propos de la réussite du déconfinement entamé mercredi, 65% des personnes interrogées se disent "confiantes", en disant souhaiter "aller au restaurant" (56%), "boire un verre en terrasse" (35%) et "aller faire du shopping" (30%) en priorité.

67% se disent par ailleurs favorables au port du masque obligatoire en extérieur pour le moment, y compris pour les personnes vaccinées (54%).

Parmi les personnalités politiques dont les personnes interrogées souhaitent "qu'elles aient davantage d'influence", Edouard Philippe (43%, -2 points), Nicolas Hulot (34%, stable) et Marine Le Pen (29%, stable) conservent leur position sur le podium.

Enquête réalisée par internet les 19 et 20 mai auprès d'un échantillon représentatif de 1.004 personnes, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

pab/jk/nm

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles